mumia-abu.jpgMumia Abu Jamal attend dans les couloirs de la mort depuis 1981, date à laquelle la justice américaine l'accuse d'avoir tué un policier blanc. Ce qu'il a toujours nié. Mais Mumia est noir, comme journaliste, il est connu pour être la "voix des sans-voix".

Depuis 27 ans, chaque jour, il plaide son innocence à la face du monde, avec cette épée de damoclès au-dessus de sa tête. Mais jeudi dernier, la cour fédérale de Pennesylvanie a décider d'annuler sa condamnation à mort. Un événement !

Mais cette annulation ne porte pas sur le fond ; elle ne dit pas que Mumia est innocent. Elle dit que le jugement s'est fondé sur du racisme quant aux choix des jurés et que les instructions qui leur ont été données étaient floues.

Reste à gagner un procès en bonne et due forme, un procès complet qui permette de dire, enfin, si Mumia est coupable ou innocent. Un vrai procès !

En attendant, pour continuer à soutenir le combat de Mumia pour la justice, on peut participer nombreux au rassemblement prévu ce MERCREDI 2 AVRIL à 18 heures devant l'Ambassade des Etats-Unis (place de la Concorde).