Parrain SantiniCe dimanche 21 mars marque la victoire, en Ile de France, de la liste de la gauche et des écologistes. Elle marque aussi, à Issy les Moulineaux, la première défaite depuis plus de trente ans du député-maire André Santini, tête de liste UMP dans les Hauts-de-Seine, qui n’a recueilli que 47, 5% des voix avec une participation en baisse de 20% par rapport à 2004.

Ce résultat sanctionne bien sûr un ancien ministre de la fonction publique qui n’a eu de cesse de la démanteler ; elle remet aussi en cause une politique locale tournée vers la casse des services publics, l’externalisation des ressources humaines, le logement de haut standing et des pratiques autoritaires de gestion.

Devant ce résultat sans précédent, le comité isséen du Front de gauche, fort de ses actions en faveur de plus de logements sociaux, des services publics, d’un urbanisme solidaire et durable, affirme sa disponibilité à travailler, avec tous ceux qui le souhaitent, à un projet local résolument de gauche. Dans les tout prochains jours, nous nous adresserons aux différentes organisations et associations de la ville, aux personnalités pour engager une réflexion et des actions en ce sens.

Le comité isséen du Front de gauche, le dimanche 21 mars à 21h30