grand_magasin.jpgL'un des constats majeurs du premier tour des régionales, c'est l'abstention massive. Toutes les raisons de cette crise démocratique restent à analyser en profondeur.

Mais alors que d'aucuns prônent le vote obligatoire, des milliers de salariés du commerce, notamment en région parisienne, ne pourront pas voter. Les grands magasins parisiens ont en effet décidé d'ouvrir toute la journée le 21 mars, jour du second tour des régionales.

La question concerne d'ailleurs tout aussi bien les salariés des enseignes alimentaires qui ouvrent désormais le dimanche jusqu'à 13 heures et de plus en plus souvent jusqu'au soir. Ces citoyens n'ont donc le droit ni au repos, ni à la vie de famille, ni au droit d'expression démocratique des élections !

Qu'en dit le la tête de liste UMP André Santini, maire d'Issy les Moulineaux qui a accordé l'autorisation d'ouvrir le dimanche aux enseignes Monoprix et Inno ?

Les syndicats du commerce ont alerté la direction des grands magasins et les candidats. . Si nous sommes tous consommateurs, nous sommes tous concernés par cette situation. Nous y pouvons quelque chose puisque dans chaque commune, le Préfet donne l'autorisation de l'ouverture du dimanche, après consultation des maires.