J'ai décidé de signer cet appel. Il y a urgence démocratique à faire avancer cette question.

MUNICIPALES 2008 ENCORE UNE FOIS… ILS NE VOTERONT PAS ! Le Traité de Maastricht (1992) a reconnu le droit de vote et d’éligibilité aux citoyens (non français) de l’Union européenne résidant en France, pour les élections européennes dès 1994 et seulement en 2001 pour les élections municipales. Malheureusement, à cette occasion, le principe d’égalité a été bafoué et les ressortissants extracommunautaires n’ont pas bénéficié de cet élargissement du suffrage universel. Des personnes qui constituent une part importante de la population de certaines de nos villes et qui participent à la vie quotidienne de nos cités, peuvent se sentir rejetées à cause de cette nouvelle discrimination du fait de la nationalité. Cette exclusion de la communauté politique de personnes qui vivent ici, souvent depuis longtemps, touche profondément leurs enfants. Certains, bien que Français, se sentent délégitimés en tant que citoyens. Cette discrimination politique, cette exclusion des choix au niveau de la commune sont en contradiction avec les valeurs de la République, avec la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen et même tout simplement avec une réelle politique de cohésion sociale et d'intégration. L'Assemblée nationale a déjà voté le 3 mai 2000, une loi donnant le droit de vote pour les élections municipales à tous les résidents étrangers quelle que soit leur nationalité. Les sondages indiquent que la population française est majoritairement favorable à l’ouverture du droit de vote et d’éligibilité à tous les résidents étrangers. Des voix se sont élevées en ce sens, provenant de tout l’arc parlementaire. Les ELU(E)S SIGNATAIRES, dans le souci de voir représentées au sein des instances locales toutes les personnes vivant dans leur commune, demandent « que tous les étrangers puissent voter et être éligibles aux élections locales ».Si vous souhaitez contribuer à cette campagne en tant qu’élu(e), nous vous remercions de bien vous vouloir nous renvoyer ce bulletin réponse par courriel à l’adresse mail indiquée ci-dessous, par fax ou par courrier :



Bulletin réponse – Appel à Votation citoyenne



Nom/Prénom : ……………………………………………………….……………………….…..



Fonction : …………………………………………………………………….………



E-Mail/Fax/Adresse : ……………………………………………………………………..



? Je donne mon accord pour participer à l’initiative de Votation citoyenne en signant l’appel ci-dessus Signature :



LDH – Pavlina Novotny - 138 rue Marcadet - 75018 Paris - Tel : 01 56 55 51 08 – Fax : 01 42 55 51 21 pavlina.novotny@ldh-france.org