DSC_0687.JPGMadame, Monsieur,

Dimanche 14 mars prochain, nous allons élire nos nouveaux conseillers régionaux en Ile de France. Le résultat du vote aura une grande importance pour notre région mais aussi pour notre pays.

C’est pourquoi j’ai pensé utile de vous dire pourquoi j’ai décidé de m’engager au sein de la liste « Ensemble à gauche » dans les Hauts-de-Seine, en espérant que vous soutiendrez ce choix. Cette liste est conduite par Pierre Laurent en Ile de France et par Pascale le Néouannic dans notre département.

Comme vous, je ne supporte pas cette politique nationale de Nicolas Sarkozy et du gouvernement qui casse tous nos acquis sociaux, nos droits, qui diminue nos salaires, nos retraites et qui veut encore aller plus loin dans la remise en cause de tous les fondements de la République.

Comme vous, je ne supporte pas cette montée des injustices, des inégalités, cette dégradation quotidienne de l’emploi, du logement, les attaques contre l’école, la culture, la démocratie. Il faut dire STOP ! Et le 14 mars, nous en aurons l’occasion. Ne la gâchons pas ! Les grands patrons, ceux qui payent l’impôt sur les grandes fortunes, ceux qui habitent Neuilly et les beaux quartiers, eux, n’oublieront pas d’aller voter ce jour-là pour défendre leurs intérêts !

Alors je vous encourage vivement à utiliser le vote « Ensemble à gauche » pour faire reculer Nicolas Sarkozy. Rappelez-vous aussi que dans les Hauts-de-Seine, le parti du président est représenté à cette élection par André Santini, celui qui ose déclarer «chez moi, on ne peut qu’être heureux ! » Quel mépris pour les 1300 demandeurs de logement ! Quel mépris pour les fonctionnaires qu’il a maltraités pendant qu’il était ministre ! Et en matière de démocratie, vous le connaissez : il ne respecte pas les élus, il insulte les élus de l’opposition, il limite les droits et les moyens des associations !

Comme vous, je rêve d’une région solidaire, citoyenne, juste ! Pendant ces six dernières années, j’ai siégé au Conseil régional, au sein du groupe communiste-alternative citoyenne-républicain. Nous avons pu faire avancer bien des projets, notamment le transport gratuit pour un million de personnes défavorisées, une politique dynamique de logements sociaux. Mais nous avons besoin d’être plus forts pour aller beaucoup plus loin, si nous voulons changer le quotidien des Franciliens et inventer ensemble une région.

Vous savez que en toutes circonstances, vous avez pu compter sur moi pour être dans l’action pour les sans-papiers, avec les mal-logés, avec les salariés en lutte, avec les enseignants pour la réussite scolaire… Ce sera le cas de mes co-listiers qui sont des élus, des militants, des salariés.

C’est ensemble que nous pouvons frapper un grand coup ce 14 mars, en donnant le maximum de poids à la liste « Ensemble à gauche « (parti communiste, parti de gauche, gauche unitaire, alternative citoyenne, république et socialisme, pcof, les alternatifs, m’pep).

Alors à Issy, le 14 mars, soyons les plus nombreux possible à taper sur la touche 7 de l’écran de vote !

Jusqu’au 14 mars, je reste à votre écoute, à votre disposition dans de nombreux lieux de rencontres. Je le resterai après le 14 mars.

A très bientôt, j’espère,

Bien cordialement,