Le Préfet des Hauts-de-Seine verse dans le zèle en matière d'expulsions de sans-papiers. Tancée il y a quelques mois pour rendement insuffisant par le ministère de l'intérieur, la préfecture tente le tout pour le tout pour rattraper son "retard".

Tous les moyens semblent permis puisque depuis environ deux semaines, les personnels concernés ont ordre de signaler la présence au guichet d'étrangers sous le coup d'un avis de reconduite à la frontière. Qui se font aussitôt arrêter. Sur les quinze personnes interpellées depuis que cette mesure est en vigueur, 4 personnes ont été expulsées.

Pour protester contre cette mesure honteuse, depuis vendredi matin, organisations politiques, syndicats, associations (notamment RESF) se relaient devant la Préfecture de Nanterre en exhibant une banderole qui dénonce simplement : "Ici on arrête, ici on expulse".

Rendez-vous tous les jours de cette semaine, de 8h30 à 16h.