journalistes otagesSix mois déjà que les deux journalistes de France Télévisions sont retenus en otage en Afghanistan. Plus longtemps que Florence Aubenas. Comme le proposent leur famille et leur comité de soutien, il est temps de tout faire pour ne pas les oublier, ne pas ajouter l'oubli à leur souffrance. C'est en ce sens que j'ai proposé, lors de notre dernier conseil municipal, que la ville d'Issy les Moulineaux s'associe à ce mouvement de soutien et prenne une initiative en ce sens, en accrochant leur portrait sur la mairie ou toute autre action permettant de faire largement connaître leur situation. Comme la ville l'avait fait pour Florence Aubenas, Ingrid Bétancourt et même récemment Gilad Shalit. Le conseil municipal, unanime, a retenu cette proposition.