Hier soir, à la fin du conseil municipal, j'ai voulu parler à l'adjoint au logement de la ville pour qu'il reçoive une personne retraitée expulsée qui dort dans un garage depuis plusieurs jours.

Voici ce qu'il m'a répondu : "vous savez pourquoi elle a été expulsée ? Non, vous ne savez pas, mais je ne peux pas vous le dire. Vous feriez mieux de vous occuper d'autres gens que ça. Jamais je ne la relogerai ici. Elle n'a qu"à aller à Malakoff, ça vous fera une voix de plus."

Sans commentaire.

Si, juste un : à quoi servent les élus s'ils ne sont pas à l'écoute des plus démunis ? Des propos intolérables, qui appellent des actions plus fortes pour faire respecter le droit au logement !