Bienvenue sur le blog de
Lysiane Alezard

Elections cantonales

Fil des billets

Après le premier tour de l'élection cantonale

DECLARATION DE LYSIANE ALEZARD

Je tiens à remercier les 712 électeurs qui nous ont soutenus lors de ce premier tour.

Ce résultat a été rendu possible par une mobilisation forte de militants qui, sans beaucoup de moyens, se sont dépensés sans compter pour aller à la rencontre des Isséens et des Meudonnais. Je les en remercie.

J’adresse aussi mes remerciements aux habitants qui, en votant pour nous, ont exprimé des attentes fortes de changement au plan local et au plan national.

Ce changement, cette autre politique tant attendus, nous avons à cœur d’y travailler avec vous dès demain. Pour nous, ce n’est pas une affaire d’ambition personnelle, ce n’est pas le projet d’un seul parti. Ce que nous souhaitons, c’est rassembler toutes les personnes les plus en difficulté, pour agir avec elles, pour être immédiatement utiles.

Nous voulons résister à une politique locale réservée aux plus riches et à une politique nationale qui prend toujours plus à ceux qui n’ont déjà rien ! Cela vaut tout particulièrement pour les problèmes de logement que vous êtes si nombreux à rencontrer. C’est pourquoi nous vous appelons à participer nombreux au rassemblement de ce jeudi 13 mars à 18 heures devant l’hôtel de ville d’Issy les Moulineaux pour dire : Non aux expulsions locatives !

Non à la vente de logements sociaux !

Oui à 30% de logements sociaux !

Cela vaut aussi pour toutes les questions liées au pouvoir d’achat : il faudra continuer à agir pour l’augmentation des salaires et des retraites, pour une politique active en faveur de l’emploi.

Nous voulons évidemment faire barrage à la droite le 16 mars, lors du deuxième tour de l’élection cantonale, et donc battre son représentant Denis Larghero, qui pendant 7 ans, n’a rien fait pour améliorer le quotidien des habitants et s’est toujours opposé à des politiques sociales et environnementales.

C’est pourquoi je vous appelle à voter pour Kathy Similowski.

Comme conseillère municipale à Issy les Moulineaux, j’aurai à cœur de continuer à agir concrètement à vos côtés, à relayer vos colères, vos attentes, vos espoirs et à construire un projet alternatif vraiment à gauche. Je le ferai tout autant sur les questions du logement, des transports (notamment pour gagner le prolongement de la ligne 12), des services publics et de la protection de l’environnement.

Pour que les citoyens soient au cœur de toutes les politiques publiques.

Issy les Moulineaux, le 10 mars 2008

 

Denis Larghero, candidat UMP aux cantonales, revoit et corrige la réalité !

Dans le tract luxueux qu’il édite pour présenter sa candidature, il expose la politique du Conseil général pour le canton ouest et la ville d’Issy les Moulineaux en général. Il y aurait beaucoup à dire et à redire sur les projets développés. Quelques remarques s’imposent.

- Sur l’environnement

Il inscrit au titre de projet la « sécurité et la fluidité sur la RD 7 », alors que le président du Conseil général a fait voter en séance, donc en présence de M. Larghero, une circulation en 2x2 voies, ce qui va constituer un appel d’air supplémentaire.

Il évoque au titre de projet, le « départ du centre de tri postal ». Est-ce à dire que le Conseil général est derrière cette décision de la Poste ? Ou bien que ce départ est une bonne chose pour l’environnement ? Mais que dire alors du fait que ce départ annoncé pour 2010 vers Villeneuve la Garenne va éloigner encore le tri du courrier des lieux de dépôt dans les boîtes aux lettres et ajouter encore des camions sur les routes ? Est-ce bon pour l’environnement ?

Rien sur la nécessité de s’inscrire dans la lutte contre le réchauffement climatique et donc l’engagement public que pourrait prendre le Conseil général en engageant un véritable Agenda 21 élaboré avec les citoyens !

- Famille et petite enfance

Le projet du Conseil général prévoit « 300 places de crèches déjà programmées ». Curieux que le texte ne mentionne pas le désengagement progressif du département des crèches et en revanche son encouragement aux structures d’accueil privé.

Au titre de projet, pourquoi ne pas proposer de mettre en place un centre de formation des personnels de la petite enfance dans le département ?

- Emploi

On ne savait pas que le Conseil général était à l’origine des « 25 000 emplois créés » depuis 2002 ! Surtout lorsque M. Larghero annonce comme projet « 15 000 emplois nouveaux à Meudon et Issy » (Microsoft, Bouygues, etc…) ! Nous serions intéressés de connaître le nombre d’emplois réellement créés et non seulement transférés ainsi que le nombre d’Isséens bénéficiant de ces créations !

- Logements

Pour demain « 2800 nouveaux logements dont 25% de logements sociaux » : rien sur la répartition de ces logements sociaux. Quel loyer ? Quelle accessibilité ? Pourquoi cacher la politique du Conseil général qui s’est fixé pour objectif de vendre 4400 logements sociaux en 2008 ?

Pourquoi ne pas s’inscrire dans l’objectif du projet de Schéma directeur de l’Ile de France qui propose 30% de logements sociaux ?

- Transports

On croit rêver. D’abord, M. Larghero s’approprie le doublement de la capacité du tramway, alors que ce sont les élus communistes au département qui ont animé l’action pour ce doublement.

Ensuite, il prétend agir pour le prolongement de la ligne 12. Alors pourquoi ne pas avoir voté en faveur du SDRIF qui a inscrit, sur mon intervention à la Région, ce projet au titre des investissements à conduire en matière de transports ? Pourquoi avoir soutenu plutôt le projet de téléphérique désormais abandonné ?

Un débat de fond serait nécessaire entre les candidats, pour clarifier ce que le Conseil général a réellement apporté à ce canton ouest.

 

Message de soutien de Guy Ducoloné, membre honoraire du Conseil général des Hauts-de-Seine, ancien vice-président de l’Assemblée nationale, déporté-résistant

Guy DucolonéLes conseillers généraux communistes mènent une lutte permanente contre la politique anti-sociale de la majorité de droite.

Avoir une conseillère générale communiste de plus serait un plus pour les habitants.

Cela permettrait de renforcer l’action des élus communistes en faveur de la justice sociale, de la solidarité et du développement durable.

 

Un appel de Catherine Margaté, Maire de Malakoff, Présidente du groupe communiste au Conseil Général des Hauts de Seine

Catherine Margaté

Je connais bien Lysiane ALEZARD, sa disponibilité, ses qualités humaines. Proche des habitants, de leurs préoccupations, très présente sur le terrain, elle est aussi très active au Conseil Régional.

Il y a besoin au Conseil Général des Hauts de Seine, département riche mais terriblement inégalitaire, d’une élue combative comme Lysiane ALEZARD.

Plus que jamais, il y a besoin d’élus communistes pour faire face à la politique de la droite qui, au plan départemental comme au plan national, s’en prend à vos droits sociaux, à la sécurité sociale, au régime des retraites, qui se refuse obstinément au relèvement du pouvoir d’achat qui vous est dû.

Je vous invite à voter pour Lysiane ALEZARD pour peser à gauche au plan national et impulser, au plan départemental, une gestion sociale et solidaire

 

Soirée de débats et de rencontres

REUNION PUBLIQUE

MARDI 4 MARS A 20 HEURES

Ecole PAUL BERT

27 rue Aristide Briand

(station de bus 123 Paul Bert)

Issy les Mx

En présence de Lysiane ALEZARD

Conseillère municipale

Conseillère régionale

Pouvoir d’achat, retraites, logement, emploi, école, culture…

Venez exprimer vos colères, vos attentes, vos espoirs !

 

"On n'en peut plus ! "

A chaque rencontre dans les quartiers, à chaque porte à laquelle on sonne, c'est presque toujours le même cri de colère : "on n'en peut plus !" Une retraite de misère : 600 euros pour un loyer de 400. Un revenu qui ne permet plus de vivre : "il nous reste 200 euros pour tenir le mois quand on a payé toutes nos charges". "Le président, lui, il s'est bien augmenté, mais pendant ce temps, on refuse toute hausse de salaires aux fonctionnaires".

Nous le vivons chacun à notre façon et tous ces témoignages le confirment. Ces conditions de vie, de survie pour certains, sont inadmissibles ! Les injustices sont devenues légion. Elles frappent de plus en plus de monde, mais touchent de plein fouet les citoyens déjà les plus démunis.

Alors, avec les deux scrutins qui s'annoncent, il faut le dire très fort. Il faut crier sa colère, faire part de ses exigences. Le dire évidemment très fort à tous les candidats de droite, pour que le Président Sarkozy l'entendent très fort. Mais le dire aussi aux candidats de gauche, pour que chacun-e prenne ses responsabilités.

Oui on peut changer les choses, même au plan local. Mais oui, il faut un changement profond des politiques nationales, avec deux priorités incontournables : augmenter les salaires et oser prendre l'argent là où il est - dans les profits financiers gigantesques et dans la course aux armements.

Je suis vraiment déterminée à agir à vos côtés en ce sens.manif_retraites.jpg

 

Pour un département durable et solidaire !

manteau_p.jpg J'ai été désignée candidate à l'élection cantonale sur le canton ouest Issy-Meudon. Mon suppléant est Georges Pivot-Pageot, Meudonnais, militant syndical et postier au centre de tri d'Issy les Moulineaux. gpivot.jpg

Avec Georges, qui se bat au quotidien contre la casse des services publics, je souhaite être la candidate des salariés qui voient leur pouvoir d'achat baisser au fil des mois. De ceux qui attendent de pouvoir habiter dans un logement digne à un prix décent. De ceux qui cherchent un emploi et doivent survivre avec le RMI. Des créateurs qui n'ont pas d'espace ni de moyens pour exprimer leur art. Des citoyens qui sont chassés de notre pays parce qu'ils n'ont pas de papiers. Des habitants qui, pour leurs enfants et pour eux-mêmes, aspirent à préserver l'environnement.

Face à Denis Larghero, conseiller général UMP sortant, allié fidèle de Nicolas Sarkozy, j'espère que nous pourrons rassembler largement. Car son bilan, c'est tout pour les plus riches, rien pour améliorer notre quotidien : lui, il a été

- pour un soutien sans bornes au pôle universitaire privé Léonard de Vinci

- Contre l’attribution d’une bourse de rentrée scolaire aux collégiens boursiers

- Contre une subvention de 50% de la carte imaginaire pour les collégiens

- Pour le téléphérique à Issy les Moulineaux

- Pour les crèches privées à but lucratif

- Pour le doublement de la RD7 (deux fois deux voies)

- Contre le SDRIF, qui prévoit de consacrer des moyens considérables aux transports publics et au logement social

- Pour le soutien à l’entreprise Ingeus qui remet en cause le service public de l’emploi.

Avec Georges, nous souhaitons mettre en débat et porter des exigences :

- développement des services publics

- doublement du nombre de logements sociaux et application de la loi DALO (sur le droit au logement opposable)

- création de nouvelles crèches départementales, avec l’ouverture d’un centre départemental de formation de puéricultrices

- politique de développement des transports (notamment avec le prolongement de la ligne 12)

- création d’un grand service public de l’eau

- mesures en faveur d’un développement durable pour tous dans toutes les politiques publiques (transports, logement, emploi, environnement)

- mesures en faveur de la vie associative et moyens pour une participation des citoyens aux décisions les concernant

Rendez-vous dans tout le canton, dès mercredi matin, devant le bureau de Poste de Sainte-Lucie !